Accueil > Rejoindre une colocation
solution pour femme enceinte sans logementPour pouvoir rejoindre une colocation il faut:
  • être majeure (avoir plus de 18 ans)
  • avoir des papiers d’identité ou un titre de séjour en règle pour les personnes étrangères originaires d’un pays non-européen.
  • Ne pas avoir déjà des enfants à charge parce que les colocations ne sont pas adaptées pour les enfants plus âgés. D’autres solutions existent (ici)
  • Ne pas avoir d’addiction (drogue, alcool…)
  • Avoir envie de vivre en colocation et de partager votre quotidien et de vivre en communauté avec 5, 6, 7 personnes…
Accueil dès le début de la grossesse

Il est possible de rejoindre la colocation à partir du début de la grossesse et à n’importe quel stade de la grossesse. Nous n’accueillons pas les mamans qui ont déjà accouché.

Une solution de logement temporaire

Comme il s’agit d’une solution de logement temporaire, chaque maman qui est accueillie à la Maison de Marthe et Marie devra quitter la colocation avant le premier anniversaire du bébé pour aller dans un appartement indépendant avec son enfant, une colocation, un centre maternel, une autre association, rejoindre sa famille, le père du bébé, etc. Chaque maman construit son projet individuel et son avenir avec son bébé.

L’accueil d’une maman dure en moyenne 12 mois mais certaines mamans restent 3 mois et d’autres 18 mois.

Nous limitons la durée de l’accueil à 18 mois maximum parce que:

  • Nous souhaitons proposer une forme de logement temporaire vers une solution de logement durable et autonome pour chaque maman. Notre solution est un tremplin vers un appartement individuel lorsque c’est possible.
  • Nous voulons proposer régulièrement nos chambres à de nouvelles femmes enceintes en difficulté dans le besoin.
Être prête à vivre en communauté

Une colocation solidaire est un grand appartement avec 6 à 8 chambres individuelles et des pièces communes: salon, cuisine, salles de bain, nurserie, buanderie…

3 ou 4 chambres sont réservées pour des femmes enceintes ou des mamans avec leur bébé et 3 ou 4 chambres sont prévues pour des volontaires qui n’ont pas d’enfant mais font le choix de vivre une ou deux années dans l’appartement pour animer la colocation, être présentes, organiser la vie en commun, écouter et soutenir les mamans si besoin.

Une responsable salariée coordonne la mise en place du projet personnel de chaque maman et s’assure que tout se passe bien dans la colocation.

Il faut être prête et surtout avoir envie de vivre en colocation avec d’autres futures mamans, des mamans avec des nourrissons, qui ont des caractères différents, des habitudes variées, pas le même âge… Et surtout qui ne se sont pas choisies.

Ce ne sont pas des studios mais un grand appartement dans lequel chaque colocataire a une chambre individuelle avec son bébé mais toutes les autres pièces sont partagées.

Une période d’essai

La colocation solidaire est une structure privée. Si nous avons une place disponible, une maman peut être accueillie rapidement dans la colocation. Les démarches administratives sont simplifiées. Nous mettons en place une période d’essai d’un mois, ce qui permet à la nouvelle arrivante de réfléchir et de faire un bilan au bout d’un mois pour savoir si elle se sent à l’aise dans la colocation et si le projet et son mode de fonctionnement lui conviennent.

Nous contacter pour nous rejoindre

Nous sommes présents à Strasbourg, Paris, Lyon, Nantes et près de Lille.

L’appartement de Paris est souvent complet donc n’hésitez pas à rejoindre les logements de Nantes, Strasbourg, Lille et Lyon ce qui peut vous permettre de découvrir une nouvelle ville, une nouvelle vie pour un nouveau départ!

Pour demander des renseignements ou si vous souhaitez rejoindre un appartement partagé vous pouvez contacter directement les colocations en expliquant rapidement votre situation par le formulaire de contact en cliquant ici

Vous recevrez une réponse et si nous avons de la place et que votre profil (majeure, avec des papiers…) correspond au projet, la responsable salariée vous recevra en entretien.

Vous pouvez également demander à une assistante sociale de faire une demande auprès de notre association par le même formulaire en cliquant ici